vous êtes marier divorcer juste en couple vous vous sentez pas aimer on vous prend pour un ou une conchita alors venez nous en parler
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le meurtre de la serveuse de Pontivy

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: le meurtre de la serveuse de Pontivy   Mer 23 Juil - 20:52

Interpellé à Sète, un homme avoue le meurtre de la serveuse de Pontivy


Un homme de 24 ans a avoué mercredi avoir étranglé Stéphanie Ropers, la jeune serveuse de Pontivy (Morbihan), pour quelques centaines d'euros volés dans la caisse du bar et sur son compte bancaire.

Une semaine après le meurtre, ce suspect a été interpellé mercredi à 00H45 sur un parking de Sète (Hérault) par des policiers, qui ont découvert dans son véhicule deux armes ainsi que les cartes d'identité et de crédit de la victime.

"Dès qu'il a été contrôlé, il a indiqué aux policiers qu'il savait pourquoi il était arrêté, et qu'il était l'auteur du crime de Pontivy", a indiqué le procureur de la République de Lorient, Jean-Pierre Picca.

"Ses premières déclarations font qu'il est considéré comme l'auteur présumé des faits", a ajouté le procureur. En attendant d'être transféré dans le Morbihan, l'homme, actuellement en congé maladie, a été placé en garde à vue à Montpellier.

Le suspect a expliqué dans quelles circonstances la jeune serveuse de 22 ans, appréciée de tous dans sa petite ville de Pontivy, avait trouvé la mort dans la nuit du 16 au 17 juillet avant que son corps, dénudé, ne soit retrouvé dans un chemin à une vingtaine de kilomètres. Il l'a "menacée avec une arme de poing au moment où elle fermait le bar, l'a ramenée dans l'établissement pour prendre la caisse, a effectué un retrait d'argent à un distributeur puis l'a étranglée et abandonné son corps là où il a été trouvé", a relaté M. Picca.

Le vol porte sur 300 euros dans la caisse du bar et 300 euros tirés dans un distributeur bancaire avec la carte de crédit de la jeune femme.

Le suspect aurait alors été filmé par une caméra de surveillance, ce qui a permis l'établissement d'un avis de recherche.

Le ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot-Marie, a d'ailleurs souligné que cette affaire démontrait "une nouvelle fois l'efficacité de la vidéo-protection pour la réalisation des enquêtes".

L'homme habite en Normandie mais connaissait Pontivy pour y avoir travaillé à plusieurs reprises. Le procureur a précisé qu'il était "trop tôt" pour déterminer si il connaissait Stéphanie qui, selon l'autopsie, n'a pas été victime de violences sexuelles.

Une information judiciaire devrait être ouverte jeudi "pour enlèvement, séquestration suivie de mort", a précisé M. Picca. Le suspect encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Son interpellation est intervenue le jour des obsèques de Stéphanie en présence de plusieurs centaines de personnes à Pontivy, où les commerces avaient baissé leurs rideaux et affiché son portrait en vitrine.

"Stéphanie souriait à la vie, elle bénéficiait de l'estime de tous, mais tout s'est effondré car elle a croisé un destin aveugle", a déclaré l'évêque de Vannes, Mrg Raymond Centène, qui présidait la cérémonie religieuse.

"C'était une femme sociable avec une forte personnalité, une professionnelle passionnée par son métier", a témoigné Alexandra, l'une de ses amies.

La résolution de cette affaire, qui a mobilisé "des moyens extrêmement importants" selon M. Picca, devrait ramener le calme à Pontivy, où les habitants, notamment les commerçants, avaient exprimé leur inquiétude ces derniers jours
Revenir en haut Aller en bas
 
le meurtre de la serveuse de Pontivy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Meurtre de Laetitia : le procès de la récidive
» VIDEO CHOC : Tentative de meurtre en Direct en Bulgarie !
» Meurtre de Chloé: Zbigniew Huminski mis en examen
» Pontivy - Suicide d’un gendarme
» Recherche personnels de pontivy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le club des laisser pour compte :: actualités-
Sauter vers: